Publié dans Village Voice, 2 décembre 1971
Collection particulière
© Yoko Ono

Chambre 306
Annonce pour le Musée d’art (du Pet) Moderne [Advertisement for Museum of Modern (F)Art]
1971

En savoir plus

Pour cette pièce éminemment ironique et subversive, Yoko Ono informa de son exposition individuelle au MoMA de New York en passant une annonce dans le journal The Village Voice.
Dans le film, on demande à des passants s’ils ont vu l’exposition de Yoko Ono dans le musée. La plupart répondent quelque chose comme “non, mais j’ai l’intention de le faire”. L’action subversive continue : Ono décrit la soi-disant ouverture, au milieu du jardin du MoMA, d’un récipient rempli de mouches parfumées qui occupent le même volume que son corps. Sur les photographies du livre qui a trait à cette action, on peut voir tous les endroits de New York que visitent les mouches, tels d’importants sites de la scène artistique, parmi lesquels on distingue le studio de Jasper John dans le lower east side. D’une certaine façon, en les convertissant en toile de fond pour présenter son concept, Ono occupe avec cette exposition imaginaire le musée d’art le plus célèbre du monde, dans lequel, jusqu’en 1971, très peu d’expositions individuelles d’artistes femmes, et encore moins d’artistes contemporaines, avaient été organisées, et en plus dans “sa” ville de New York.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre Politique de Cookies.